Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2006 5 31 /03 /mars /2006 15:31
Parfois le sexe est triste, parfois il brise des vies.

Si, comme moi, vous aimez les deux, gardez les yeux ouverts…

Ce n’est pas parce qu’on ne croise jamais personne sur une petite route qu’on peut y circuler sans maîtriser sa vitesse. De même, ce n’est pas parce qu’on n’a jamais rencontré le sida que « ça n’arrive qu’aux autres ». La plupart des victimes de l’infection se croyaient « protégées » d’une manière ou d’une autre. Merci de ne pas jouer à la roulette russe avec la vie de ceux que vous aimez !

J’en profite pour aborder quelques points souvent occultés par les militants de la lutte contre le sida :
  1. Une petite proportion de personnes régulièrement exposées au VIH par des pratiques sexuelles à risque n’ont pas été infectées. On ne connaît pas encore les raisons de leur immunité, mais quand on les connaîtra ce sera une piste vers de nouveaux moyens de protection. Si vous êtes dans ce cas, contactez l’Institut Pasteur pour un test génétique.
  2. Il est reconnu aujourd’hui qu’une forte immunité naturelle peut diminuer le risque d’infection lors d’un rapport « à risque ». Mais diminuer ne veut pas dire supprimer — il reste toujours quelques balles dans la roulette russe.
  3. S’il est bien connu qu’une meilleure hygiène de vie contribue à renforcer les défenses immunitaires et peut donc enrayer la dégradation du terrain d’un patient infecté, elle ne fait que retarder les échéances.
  4. Un petit nombre de personnes séropositives ne développent pas les symptômes du sida (perte d’immunité) pendant cinq, dix ans ou même plus. On ne sait pas non plus pourquoi. C’est une petite fraction mais elle suffit à quelques chanceux pour nier l’existence de la maladie ou proclamer leur « guérison » par des méthodes alternatives de médecine, de nutrition ou de psychothérapie. Ce négationnisme est un moyen comme un autre d’échapper à la réalité par le déni de la maladie. Il a reçu l’écho, au début des années 1990, de quelques scientifiques dénonçant le manque de rigueur de certaines hypothèses énoncées dans un climat très malsain de compétition intellectuelle, et défendues au nom du principe de précaution, ainsi que les dérives mercantiles de l’industrie pharmaceutique. Tous ces arguments ont été réfutés point par point, preuves scientifiques à l’appui, par les chercheurs travaillant sur ce qui est devenu une pandémie. (Voir le dossier constitué en 1995 sur le site du NIH)
  5. Aujourd’hui, le sida-négationniste fait son chemin chez les défenseurs de médecines « alternatives » des pays francophones, grâce à la publication des traductions d’articles réfutés depuis plus de 10 ans. Voir notamment la réponse très pertinente de Steven B. Harris The AIDS Heresies: A Case Study in Skepticism Taken Too Far (1994).
Pour ne pas mourir idiot… ne mourrez pas. Profitez de la vie et respectez celle d’autrui !

40 000 000 de malades du sida dans le monde (voir rapport) dont environ 39 000 000 n’ont accès à aucun traitement. Participez à Sidaction !

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Lem - dans Pensées en vrac
commenter cet article

commentaires

Magali 02/04/2006 15:14

Il est très bien ce texte, je pense d'ailleurs le faire circuler autour de moi.
J'enleverai juste l'injonction de participer au Sidaction, et mettrai à la place : "Faites passer !"
Ça sera ma façon à moi de participer...

(d'ailleurs je ne sais même pas si c'est déjà passé le sidaction...)

Julien Lem 02/04/2006 18:04

Ok pour "faites passer"…  Je ne suis pas non plus un fan des campagnes médiatiques de collecte de fonds car je suis le premier à regretter qu'une partie de la recherche publique soit financée par la charité publique et une autre partie par l'industrie pharmaceutique.  Mais ces campagnes ont quand même le mérite de sensibiliser l'opinion, et, pour ce qui est du sida, de rappeler certaines réalités que beaucoup préfèreraient oublier.

Ce Blog

  • : Fils invisibles
  • Fils invisibles
  • : Un loup gris partage les émotions, intuitions et désirs au fil de ses « voyages » d'amitié amoureuse.
  • Contact

Fonds De Tiroirs