Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mars 2006 1 06 /03 /mars /2006 19:39
Pourtant je ne suis pas concerné par le CPE, ni le CNE, ni d’ailleurs personne de mes proches. Je fais partie des baby-boomers privilégiés. Aucune inquiétude à avoir en ce qui me concerne — cela n’a pas toujours été le cas — je peux continuer à faire le boulot qui me passionne jusqu’à la retraite, sans être milliardaire.

Aujourd’hui je n’aimerais pas être un vingtenaire (sauf pour les filles, une fois par semaine ;-)

Je n’aurais pas envie de vivre les galères de jeunes qui ont « tout pour s’en sortir », sans parler des autres. Ils ont besoin de notre solidarité. C’est nous, collectivement, qui avons créé le monde dans lequel ils rament. Commençons par ça, la solidarité.

Un article que j’ai trouvé intéressant, parmi d’autres : suivre ce lien

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Lem - dans Pensées en vrac
commenter cet article

commentaires

pierrot 07/03/2006 18:45

Mais non, arretons de culpabiliser par rapport à nos enfants. Nous n'avons rien sacrifié , ni nos enfants ni la terre. Notre génération a eu les mêmes valeurs que celles de nos enfants (par transmission d'ailleurs). Nous aussi nous avons eu nos combats. Mais il faut aujourd'hui accepter que le monde de demain ne soit pas celui d'hier. Cela veut dire des sacrifices (de confort comme la sécurité de l'emploi) de la mobilité (le marché est le monde et non le village) et on doit arreter de vouloir tout et son contraire comme par exemple le développement de l'afrique et de l'asie et protester qu'ils nous prennent du travail!
Oui je me fais du souci pour nos enfants mais refuse la dramatisation qui ne profite qu'aux medias. Le monde est en danger depuis sa création. Je crois que l'homme est capable de résoudre ses problèmes. Il est vrai toutefois qu'il a du retard dans son développement humanisme.  

Madison 07/03/2006 15:27

je n'aimerai pas non plus être vingtenaires aujourd'hui...ce monde est à reconstruire... oui mais comment ?

Julien Lem 07/03/2006 15:55

Je n'ai pas de solution miracle, sinon ça se saurait...Pour ce qui me concerne, je pense que ma génération (celle des parents des CPE-istes à venir) a beaucoup mis l'accent sur les libertés individuelles, le droit au bonheur, sur lequels il n'y a pas à revenir n'en déplaise aux culs-serrés de gauche et de droite.  Au détriment des valeurs de solidarité qui peuvent orienter nos vies personnelles et nos choix politiques, l'un n'allant pas sans l'autre puisque la politique seule ne résoud pas tout.  Ce matin, à la manif, nous n'avions pas envie de défiler près des drapaux d'organisations professionnelles ou syndicales (bien que nous ne soyons pas en désaccord avec leurs idées) mais avec les jeunes, étudiants et lycéens, qui s'étaient déplacés en masse.  (Vous, au fond, arrêtez de dire que je voulais peloter des minettes!)

Ligérienne 07/03/2006 06:12

Si je n'étais pas expatriée dans une contrée lointaine, j'y serais aussi. Je crois quand même que la valeur "travail" est à reconsidérer. Je suis favorable à un revenu citoyen pour ceux pour qui le travail n'est pas indispensable. Il devrait être environ de 1500 euros par mois, le SMIC serait ré-évalué, bien entendu. Nous avons assez de richesses, il suffit de les répartir correctement. Utopiste? Pas plus que la quadrigamie.

Julien Lem 07/03/2006 16:58

Pour les quadrigames, prévoir 6000 euros par mois... :-bJ'ai tendu cette proposition hier soir dans un débat animé par Yves Calvi sur France 2.  Voilà, je t'ai reconnue, inutile de te cacher, Elisabeth Guigou!  (Ancienne ministre socialiste)

vernnone 07/03/2006 05:01

(il ne parlait pas de la france, mais c'est aussi vrai pour elle)
Je crois que la France a oublié beaucoup de choses. Aujourd'hui, elle me fait penser à ses scientifiques qui invente des trucs, qui, plusieurs années plus tard, ce trouvent être néfaste pour les hommes et la planète. Il n'y a pas d'intelligence dans notre gouvernement, et donc aucune capacité à l'anticipation. Regarde moi, je suis ergonome, titulaire d'une licence, et alors que je ne trouve pas de travail dans ma branche, je ne peux me retourner vers aucun autre job. Parce que la théorie qui figure sur mon cv ne remplace pas l'experience des nombreux chomeurs qui cherchent également. Et je peux m'occuper de l'agencement de n'importe quel bureau, service, ou atelier. Je crois que la spirale est en place pour un bon moment et que nous sommes beaucoup, diplomé ou pas, à tenir la liste des rmistes.

vernnone 07/03/2006 04:50

Chirac a dit : La maison brûle et nous regardons ailleurs (il ne parlait pas de la . Mais bon, qu'est ce que l'on peut attendre d'un président qui ne préside pas les cérémonie sur la loi de 1905 sur la laïcité. La france a oublié de conserver le développement des techniques de pointes et c'est affairée à crée des illétrés dans nos écoles. Alors comment veux-tu que la jeunesse se politise et se cultive des régimes qu'elle subit. Même quand ils vont à la fête de l'huma, ce n'est que pour faire la chouille.

Ce Blog

  • : Fils invisibles
  • Fils invisibles
  • : Un loup gris partage les émotions, intuitions et désirs au fil de ses « voyages » d'amitié amoureuse.
  • Contact

Fonds De Tiroirs