Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2006 1 16 /01 /janvier /2006 01:09
Dans « Fresques », Marie B. écrit :
Le sexe est exutoire… C’est bien connu !
Je n’y ai pas retrouvé la jubilation de mes vingt ans…
Exutoire… J’avais cherché ce mot dans le dictionnaire quand Sylviane, une partenaire de quelques jours, m’avait écrit qu’elle se sentait mon exutoire (voir « Andrzej »). Elle avait raison, bien sûr, et ça m’a titillé longtemps.

Je comprends la mentalité des salles de garde, où l’on a besoin d’évacuer des émotions rentrées et une image pas très belle du corps humain. Je comprends sans y adhérer car en tant qu’homme je suis allergique à cette ambiance. Pour une femme c’est une autre histoire, apparemment elle a le choix entre la fuite et la surconsommation ?

Bref, je crois (j’espère) avoir pris un peu de distance avec cette idée de consommation sexuelle et je doute que ce soit juste un effet des hormones : si j’aime les rencontres rares et intenses, par contre j’aime jouir autant qu’il me plaît, surtout après une journée laborieuse. Pour moi ce serait donc plutôt la jouissance à elle seule qui est exutoire, mais ce défoulement se passe de partenaire. Dans certaines relations j’ai été gêné par le fait de sentir que mon amante essayait de m’entraîner dans son défoulement à elle. C’est bon une fois — allez, deux fois — mais assez vite je me sens manipulé.

Il est vrai que j’aime être manipulé, tant que ça me procure du plaisir.

Sur ce, je vais boire un café, me coucher et me caresser.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Lem - dans Pensées en vrac
commenter cet article

commentaires

Ligérienne 17/01/2006 19:15

C'est loin, dimanche ...Et Marie B. dit qu'il pleut sur Nantes,  tout ça rend mon coeur chagrin ;o))

Julien Lem 18/01/2006 00:36

Il pleut même dans le sud de l'Europe.  Et demain je prends le train pour aller... pas très loin de Nantes. :-(

Marie B 17/01/2006 10:27

"J'ai donc l'impression que Marie B. fait allusion à un univers où la transgression des interdits était de règle mais où les femmes (elle en tout cas) se comportaient avec autant de liberté que les hommes." Autant, mais différente!..........................! Et ce qui est remarquable c'est la variation dans le temps... Dans mon cas, ça colle assez à la prise de risque physique... Il y a là un fil de conversation (découverte) qui m'interresse! :-)

Julien Lem 17/01/2006 13:27

Ça m'intéresse que tu parles de cette "prise de risque"... À une époque où l'on met des barrières de sécurité partout.  Je comprends un peu la notion de risque dans certaines de tes activités sportives favorites (équitation, escalade), ou à la rigueur dans ta profession, mais dans le domaine de la vie amoureuse c'est pas du tout évident.Bon, si on continue sur ce sujet on va faire patienter un peu les internautes qui reviennent ici pour lire un peu plus de Q.   ;-)D'ailleurs, je serai hors connexion de demain jusqu'à dimanche.Julien

Ligérienne 16/01/2006 16:36

Je ne comprends pas pourquoi "pour une femme c'est différent".Peut-être qu'il me manque des bases ...

Julien Lem 16/01/2006 23:23

J'écrivais juste cela à propos des "salles de garde" que j'associe à un univers où l'homme se comporte en prédateur et la femme en objet convoité, plus ou moins consentante.  Mais peut-être ma vision est-elle caricaturale et dépassée?  Le contexte a changé, les femmes aussi peuvent exprimer leurs désirs et même se comporter en prédatrices ;-)  J'ai donc l'impression que Marie B. fait allusion à un univers où la transgression des interdits était de règle mais où les femmes (elle en tout cas) se comportaient avec autant de liberté que les hommes.  Mais c'est quelque chose que je n'ai jamais connu, et c'est pour ça que je garde cette vision stéréotypée.

phart 16/01/2006 11:42

pourquoi pas ? bonne journée !

Marie B 16/01/2006 08:26

La fuite ou la surconsommation, deux choix, pour les hommes comme pour les femmes...Dans l'un ou l'autre monde parfaitement et hautement mâles, la fuite est sans doute plus facile pour l'homme qui appartient au groupe au moins par son sexe...L'indifférence est une autre attitude.... Elle se doit d'être... Toute feinte est impardonnée!:-)

Julien Lem 16/01/2006 23:25

Toute fente est impardonnée... Kézaco?  ;-)

Ce Blog

  • : Fils invisibles
  • Fils invisibles
  • : Un loup gris partage les émotions, intuitions et désirs au fil de ses « voyages » d'amitié amoureuse.
  • Contact

Fonds De Tiroirs