Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2006 6 07 /01 /janvier /2006 15:21
Dans « Lychee » j’avais écrit :
Alors qu’il me semble important que le corps de l’être aimé, désiré, devienne un fétiche dans le temps très bref de ce culte sans rituel qu’est une rencontre amoureuse.
Catherine me répond :
[Je] ne me suis jamais sentie en dévotion, mais en phase avec la plus grandiose merveille de la nature qu’est notre corps & ce sexe si extraordinaire qui nous appartient (avec cette ruse du désir/plaisir inventée pour la reproduction soit, mais tout autant pour la joie & l’extase qui nourrissent le courage d’exister) & que les idéologies de toutes sortes tentent de castrer. Il y a eu pour moi deux sortes de défis :
— réappropriation de mon corps
— & du corps si différent, voire effrayant & agressif de l’autre (surtout pour une femme quand même).
Après, c’est juste une histoire d’amour & de générosité dans la relation, le désir du plaisir de l’autre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Lem - dans Sexe
commenter cet article

commentaires

Ton amie lointaine 14/02/2007 03:09

Oui...

Julien Lem 08/01/2006 13:40

Le narcissisme ne me gêne pas, tant qu'il n'envahit pas notre quotidien.  Rencontrer le désir de l'autre, c'est sublime!

Ligérienne 08/01/2006 08:19

C'est exactement ça : "le désir du plaisir de l’autre".Il y a aussi le plaisir du désir de l'autre, est-ce du narcissisme?

Ce Blog

  • : Fils invisibles
  • Fils invisibles
  • : Un loup gris partage les émotions, intuitions et désirs au fil de ses « voyages » d'amitié amoureuse.
  • Contact

Fonds De Tiroirs